• Accueil
  • > nouvelle
  • > Quand l’opinion publique cède à la propagande officielle.

Quand l’opinion publique cède à la propagande officielle.

L’implication de l’armée Algérienne dans les génocides perpétrés contre la population:Réplique à Taous.

 

          -Je viens de lire votre intervention du 27 Février. J’aurais partagé votre avis quand aux attitudes des internautes que vous trouvez « révulsives » s’il s’agissait d’un régime qui, malgré pratiquant la torture,a tout de même un certain respect pour la personne humaine. 

          -Or,ce n’est malheureusement pas le cas chez-nous ou toutes les limites de la barbarie ont été dépassées par ces « généraux »(d’ailleurs,je me demande pour quelles raisons méritent-ils ce titre)que vous défendez injustement dont l’un d’eux a déclaré « qu’il est prêt à sacrifier trois millions d’algériens(imaginez bien ce chiffre)pour rétablir l’ordre ».C’est ce même énergumène qui n’a pas hésité à donner ordres aux agents de
la SM de ne plus déférer de suspects devant les tribunaux en disant : « je ne veux pas de détenus,je veux des cadavres ».Faisant appel même aux compétences étrangères(françaises et israéliennes notamment dans le cadre d’une collaboration de très longue date)en matière de torture au lieu d’importer la technologie pour le bien du pays à l’instar de l’Iran qui est en train de s’imposer en tant que partenaire sur l’échiquier régional au moins. Un sujet qui interpelle les consciences mises en veille et sur lequel je vous invite à méditer. 

           -Aussi,je suis certain que si c’était vous qui se trouviez ligotés avec votre mère tous deux nus l’un en face de l’autre dans le centres de torture ou des corps ont été cisaillés,des crânes mis sous l’étau qu’on serrait jusqu’à leur éclatement,des filles et des femmes violées sous les regards de leurs maris et parents vous auriez vite changé de camp et pactisé avec le diable pour vous faire justice et crier votre douleur. Sans oublier les exécutions extrajudiciaires par dizaines de milliers toutes couches sociales confondues ,les personnes enterrées vivantes et celles brûlées vives après avoir été aspergées d’essence sur la voie publique après que la gendarmerie ait bouclé le secteur sous prétexte de ratissage dans le cadre de ce gros mensonge qu’on appelle « la lutte anti-terroriste »et qui en fait n’est qu’un épouvantail pour détourner l’attention de l’opinion publique nationale et internationale sur leurs réelles intentions. Des « généraux » qui étant incapables de faire face aux maquis s’en prennent à des civils désarmés qu’ils faisaient sortir de leurs maisons pour les abattre froidement loin des regards sans leur donner l’occasion de se défendre selon des scénarios propres à la mafia et qui donnèrent leur aval pour l’utilisation du napalm ;une arme interdite même en temps de guerre, contre des villages constituées de chaumières et de taudis comme si la misère dans laquelle vivent la moitié des algériens ne suffit pas. A telle enseigne que je me suis toujours dis que GEORGES BUCH s’est trompé de cible en attaquant l’IRAK. et c’est contre les bunkers de
la DRS qu’il aurait du orienté ses tomahawks. Il aurait certainement gagné l’estime de 32 millions d’algériens opprimés. 

         -D’après vous,est-ce possible ne serait-ce que sur le plan humanitaire que tous ces horreurs se produisent dans un pays pour la prospérité duquel de braves gens sont tombés sur le champ d’honneur un certain novembre 1954 emportés par leur dévouement pour une nation qu’ils prédisaient pour être la meilleure parmi les nations.A mon avis,ces formes de torture n’ont été pratiquées qu’en Algérie (même dans les geôles sionistes on s’abstient à l’avilissement de l’être humain) par des « généraux de conteneurs »qui au lieu de se comporter d’une manière qui honore leur rangs à l’instar des pays civilisés auxquels vous faites allusion,ont cultivé la terreur et la haine qu’ils n’ont pas hésité à inculquer aux Algériens sous de fallacieux prétextes auxquels malheureusement beaucoup sont sensiblement attachés. Engageant dans leurs desseins macabres les institutions de l’Etat et une presse amadouée et toujours prête à donner la charge relayée par une société civile perverse qui au lieu de s’insurger se rangea du coté de ce régime inique et unique qui pratique le châtiment collectif vis-à-vis d’un peuple dont le seul tort à leurs yeux fut qu’il porta les armes contre le colonisateur français aujourd’hui leur protecteur. 

           -Alors,aux grands maux les grands remèdes et de grâce n’offensez pas ceux qui ont subi les affres de la seconde guerre coloniale en leur reprochant  cet acharnement(selon vous) on ne peut plus normal pour exprimer leurs ressentiments à l’égard de leurs bourreaux puisque vous tendez à leur imposer le silence en leur contestant ainsi leur droit d’extérioriser leurs douleurs dans la perspective d’une quelconque consolation . Car les insulter me parait en deçà des préjudices qu’ils ont perpétrés durant presque cinq décennies et que seule leur descente en enfer pourrait soulager leurs victimes. ! 

           -Pour plus de détails,je vous suggère de faire un tour dans le cimetière de votre choix à travers tout le territoire national pour que vous puissiez être convaincu que seule la tenue militaire aux couleurs nationales qu’ils portent les différencie de MILEZOVIC,de PINOCHET et de CHARON. Aussi,si vous vous attendez à être récompensé de leur part pour cette prise de position,vous serez déçu pour la simple raison que ces gens n’ont d’amis qu’eux-mêmes et ils n’hésitent absolument pas à sacrifier n’importe qui et n’importe quoi sur l’autel de leurs privilèges. Les exemples à ce propos sont manifestes et persuasifs à l’endroit des plus réticents. Tant il me semble que vous n’avez aucune idée de ce qui s’est réellement passé depuis l’arrêt du processus électoral  parce que tombant sous le charme de l’insidieux discours officiel ou que vous comptez parmi ceux qui pour des impératifs subjectifs, passant de concession en concession ,ont fini par adopter une attitude caractéristique de leur soumission véhiculé par un langage encore plus pernicieux que le leur. Le mieux serait,à mon avis,de compatir aux souffrances des centaines de milliers de familles qui se sont trouvées impliquées malgré elles dans cette sale guerre que de parier sur de mauvais chevaux qui répondront inéluctablement un jour de leurs forfaits. Ce jour venu ,de quel coté aimeriez-vous être ?. 

 

            -Il est autant regrettable que scandaleux qu’au même moment ou des millions de voix s’élèvent à travers le monde  pour dénoncer la tragédie algérienne,des plumes perfides et obstinées versent dans la surenchère faisant ,contre toutes logiques,le jeu de la junte politico-militaire au pouvoir. 

           -Pour terminer,je tiens à vous adresser cet adage : « La plus infâme des censures est celle pratiquée par des rédactions stipendiées et mercenaires aux ordres de la tyrannie ».A bon entendeur…….. !!! 

 

Auteur:HAMMANA 

 

Laisser un commentaire